La fatigue c'est PAS tabou!

Non mais allô! T’es à la maison et t’es pas en forme? Non mais allô quoi!

Depuis que j’ai choisi de rester à la maison pour instruire moi-même mes zouaves un nouveau mot est venu remplir la longue liste familiale des tabous; « Fatigue ».

imagesRegardons un peu ce mal de plus près:

La fatigue peut résulter de plusieurs causes :

  • Physiologique: une accumulation d’efforts (physique ou psychique).
  • Pathologie organique: toutes les maladies (infectieuse, métaboliques, dégénératives, toxiques, carentielles … ).
  • Pathologie fonctionnelle: maladies psychiatriques (comme la dépression) ou trouble chronobiologique du sommeil (décalage horaire, travail de nuit, insomnie).

Manifestement, ceux à qui j’ai eu le malheur de déclarer ma fatigue ne connaissent qu’une seule pathologie de la fatigue; la fatigue physiologique. Ce qui serait inconcevable! On ne fout rien de la journée, ce n’est tout simplement pas possible d’avoir mal à nos petits muscles, et si c’est le cas, c’est notre faute; on ne fait rien pour les faire travailler. Quant à la fatigue organique.. Comment leur expliquer qu’on peut choper un rhume en allant tout simplement chercher son pain? Oui, parce-qu’on est pas parfaites, on ne sait pas tout faire non plus hein?! Encore un truc inimaginable pour les proches; « Mais tu sors jamais et tu réussis à tomber malade quand même! » Heuuu..bah oui comment qu’on fait? Ah mais oui! Faudrait que je demande à l’ours de mettre tout le jardin sous cloche!

Ah! Celle que je préfère; la fatigue fonctionnelle. C’est la honte suprême! Que dis-je?.. C’est une atteinte physique à leurs oreilles!

-Mais t’en fais une tête toi?!

-Je sais pas.. me sens ratapla, envie de rien..

-Va travailler ça ira mieux..

-J’ai l’impression que la dépression me guette..

-Dépression de quoi?? Couches-toi plus tôt au lieu de regarder la télé jusqu’à tard, et va travailler, t’auras un rythme normal comme tout le monde..

Et un jour on se dit qu’on refuse d’avaler ce type de pilule et on se tait. On inscrit ce mot dans la longue liste des mots « tabous ».. dommage pour ceux qui en souffrent, car justement ils ont besoin de parler pour se sentir appuyés.. et dommage pour les autres, par ce manque d’empathie ils risquent de nous éloigner d’eux et quand on sera vraiment au fond ce sera un vrai gâchis familial.

Alors..

Plus de tabous! La fatigue, on en viendra tous à bout!

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Comments 4

  1. C’est tellement vrai.
    Je ne fais pas d’ief, mais je suis en congé parental avec 3 enfants de 7, 4 et 2 ans… et j’essaie de mettre en place chez moi à max d’activités montessori, du moins pour ma petite dernière pour l’instant. et bien oui je suis fatiguée…

  2. Merci pour cet article, c est vrai qu on n ose pas forcément en parler de cette fatigue. J ai trois enfants 6 4 1 ans. Nous avons commencé l ief en septembre dernier et par moment je me sens épuisée.
    Heureusement le papa le comprend mais l entourage pas trop, bises à toutes les mamans à temps pleins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *