Les vacances, c'est quoi en langage IEF?

Quand je lis les articles de « programme » de vacances sur les blogs IEF, j’attrape de l’urticaire. Déjà, nous n’avons pas d’organisation, et si jamais j’arrive à organiser un planning, on arrive pas à s’y tenir. Puis, il faut bien avouer qu’avec un beau soleil dehors, ce serait du gâchis de ne pas en profiter!

En période de vacances scolaires, une pensée me vient toujours à l’esprit lorsque je fais une rétrospective sur notre mode de vie.. « Libres enfants de Summerhill« ! Ah! Quel beau livre! Et cette phrase: « L’école était mieux que les vacances » dite lors d’un témoignage d’un adulte ayant fréquenté l’école de Neil, veut tout dire! Si vous ne l’avez pas encore lu, allez-y, vous ne le regretterez pas!

Le vallon du dragon, Cévennes

Le vallon du dragon, Cévennes

Beaucoup de familles ont planifié un programme d’apprentissage « vacances ». Mais alors? Je me dis qu’il faudrait que les enfants IEF soient scolarisés pour avoir droit à leurs vacances? Non? Franchement, je ne comprends pas cette façon de faire.. Si quelqu’un veut bien m’expliquer..

Chez les zouaves vous ne trouverez donc pas un planning « spécial vacances » mais des idées de chemin à prendre pour profiter des beaux jours avec vos zouaves tout en apprenant les uns des autres (ce que nous faisons tous, tous les jours).

Les vacances en langage IEF*

Préparer un panier pic-nic

-Remplir les bouteilles de limonade et autres boissons liquides = étudier les mesures liquides

-Couper les tartines en diagonale ou en carré, en deux ou en trois, en part égales = étudier les fractions

-Plier la nappe et les serviettes = motricité

-Ranger dans le panier les couverts, assiettes, gobelets nécessaires à un nombre de personnes = additions

Jardinage

-Semer les graines des légumes d’hiver = reconnaissance des espèces de légumes et leur saison

-Désherber le potager = reconnaissance des fleurs et des simples

-Repérer les insectes amis du jardinier et les autres – étudier l’entomologie

Balades en forêt

-Ramasser des feuilles d’arbres pour en faire un herbier – reconnaissance des différents types d’arbres

-Prêter l’oreille aux différents bruits – affiner l’ouïe

-Construction de petites choses avec ce qu’on y trouve – motricité et imagination

Bref. Les vacances en langage IEF c’est l’école buissonnière!

Bonnes vacances!

 

 

*Et les autres jours de l’année aussi.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Comments 3

  1. Quel bel article…que veux dire les mots vacances pour les enfants en instruction en famille !?!? Chez moi, au bout de trois jours, ils tournent en rond. Ils ‘ennuient !

    Et, en début d’année, après une longue période d’arrêt, un soir, en buvant un verre avec ma fille, cette dernière me demande; je veux faire l’école à la maison ! Je la regarde hébétée…

    Crions le : les enfants aiment apprendre, se nourrir intellectuellement !

  2. Pour nous pas de vacances particulières! Je nous estime en vacances toute l’année, seulement un peu plus quand le papa a des congés en fait. Donc on ne change rien à notre façon de faire, je propose toujours du travail formel en été pour ne pas stresser quand viendra le contrôle pédagogique. A raison de 3h max de travail formel par semaine par enfant, ça laisse beaucoup de temps pour toutes les joies de l’été et des apprentissages autonomes et des jeux 🙂
    La photo des Cévennes donne bien envie d’aller y pique-niquer !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *